Information contact

Contactez nous, à l'aide du lien "contact" pour nous signaler toute amélioration ou erreur. Ce lien vous permettra de vous adresser, au choix, aux membres du bureau, dans leurs responsabilités définies ainsi qu'au responsable du site (webmaster, pour les améliorations du site souhaitées).

Il vous sera répondu au plus vite !

Assemblée générale du 17 septembre 2017

Ouverture de l’assemblée par Chantal Collat en présence de 20 membres.

Excusé : Mesdames et Messieurs Bordes, Ducassé, Duvivier, Godichet, Ricard, Techené…

Rapport moral Chantal Collat

Après un bref rappel historique et présentation de l’association aux nouveaux membres une précision est apportée : considérant que le changement dans un pays ne peut passer que par l’éducation, il est indispensable que tous les enfants pris en charge par l’association suivent une scolarité et obtiennent au moins leur certificat d’études primaires (jusqu’à leur 15 ans)

La mise en place de cours de soutien supplémentaires pour les CM2 est maintenue.

Sans éducation un pays ne peut avancer durablement

Donner aux femmes, la possibilité d’un commencement d’émancipation par l’accès à  « L’Aide aux Familles » sous forme de micro -crédit.

Rapport d’activité

Aides Financières aux familles Chantal Collat

Depuis 6 ans un millier de prêts a été octroyé, avec un fond qui avoisine les 25 000€, collectés auprès de nos membres

Après deux prêts remboursés à leur terme dans de bonnes conditions, nous offrons la possibilité d’emprunter 100 000CFA (environ 150€).

 Ce fond demande à être augmenté au vu des nombreuses demandes et de des améliorations  que ces crédits ont suscité. 

L'engagement pris par le bénéficiaire est de rembourser sa dette; le micro-crédit n'est pas un don. La clôture d'un prêt pour un bénéficiaire permet à un autre d'en bénéficier, favorisant ainsi le développement en «grappes»

Un appel est lancé à toute personne ou association voulant s’impliquer dans, l’organisation de manifestation au profit de l’association. Nous récupérons également, vos anciens téléphones portables pour nos étudiants que nous leur apporterons en janvier prochain lors de la prochaine mission.

Nous remercions Janine qui par son engagement et sa connaissance de Toma, des personnes rencontrées, des habitudes de vie, nous aide à « tenir la barre ».

Il faut préciser que les enfants grandissent, que nous devons nous adapter à chacun et aller de l'avant, chercher des apprentissages, des formations, des universités qu'il faut les aider régulièrement à inventer ou réinventer des parcours.

Mais bien heureusement sur place nous avons des personnes de qualité Andrée- Marie et Achille pour les écoles, Lucie et Célestine pour le micro crédit sur lesquelles nous pouvons compter.

Les membres de la collégiale ayant été élus en 2015 un appel est lancé pour renouveler et étoffer le conseil d’administration et le du bureau en 2018.

Il est envisagé de suggérer au comité de parrainage sur place à Toma de renouveler son conseil d’administration. Nous voudrions l’ouvrir sur de nouveaux membres, actifs sur Toma, ainsi qu’à d’anciens parrainés, dans la vie active actuellement et qui par leurs écrits restent en relation avec l’association. Certains auxquels nous pensons sont enseignants et pourraient conseillers certains élèves en difficultés scolaires dans leur projet.

Scolarité (Huguette Dauga)

À la rentrée 2016, en Primaire, 6 élèves ayant obtenu le CEP sont entrés en 6ème, ces élèves avaient suivi le soutien scolaire mis en place par l’association.

En Secondaire, sur 10 élèves ayant  présenté le BEPC, 2 l’ont obtenu (1 a passé le concours de police, 3 ont redoublé et 4 n’ont pas poursuivi leurs études).

4 élèves avaient passé le BAC, en juin 2016, 2 l’ont eu avec succès et sont étudiants en 2016/17(1 en Économie à KDG, l’autre en Droit à OGDG), les 2 qui avaient échoué (1 a passé le concours d’école d’enseignant, l’autre à redoublé sa terminale).

Lors de la mission ,12 élèves qui avaient obtenus des moyennes supérieures à 12, ont reçu des livres.

En septembre 2016, 10 Jeunes parrainés ont terminé leurs études :

3 professeurs (1 d’EPS, 2 d’histoire et géographie) ,1 licencie en droit, 1 Science SVT, 1 chauffeur de camion, 2 soudeurs, 2 policiers.

Donc cette année  2016/17 : 115 jeunes ont été soutenus par l’association

Apprentis : 10

École Primaire 35

Collège : 44

Lycée : 11

École de Formation d’enseignants : 7

École de police : 1

Étudiants : 7

Ce sont donc 16 élèves qui ne sont plus soutenus par l’association pour des raisons diverses à la rentrée en septembre 2016 : triplements, déplacement hors de la Province du Nayala, maladie,  3 se sont mariées et les autres ayant refusé les propositions de mise en apprentissage ou de passer des examens ne sont plus soutenus par l’association.

En 2016 /17 : 17 nouveaux enfants ont été parrainés + 3 qui étaient sur fond de caisse ce qui porte à 20 le nombre d’enfants nouvellement parrainés.

7 parrains  ont renouvelé un nouveau parrainage auprès de jeunes enfants en école primaire 7 ont octroyé un don à l’association en attendant de prendre une décision, 6 ont abandonné, et 8 nouveaux parrains ont rejoint l’association.

Nous avons donc fini l’année scolaire avec 117 élèves et 110 parrains. 

Nous remercions les parrains qui après avoir accompagnés leurs filleuls  durant de nombreuses années n’ont pas renouvelé leur engagement.

Nous remercions bien sûr doublement les parrains qui se sont de nouveau engagés auprès de jeunes enfants du primaire et souhaitons la bienvenue aux 8 nouveaux parrains. Nous remercions aussi les généreux donateurs, qui permettent à l’association d’assurer des cours de soutien aux élèves de CM2, l’achat de moustiquaires, de couvertures, des colis de Noël et de fin d’année scolaire.

On peut remarquer que depuis 2 ans la population de jeunes élèves de primaire augmente remplaçant les élèves qui ont terminé leur cursus et ceux qui malheureusement ayant d’énormes difficulté à poursuivre des études secondaires ont arrêté. Ceci permet à de nouveaux jeunes enfants de famille en difficulté de pouvoir bénéficier du parrainage.

À noter également depuis 2, 3 ans qu’une sélection parait se faire au niveau de la 3ème. Beaucoup d’échecs au BEPC (cette année 2 reçus /10).Ces échecs posent un problème car la moitié des élèves doublaient leur troisième, nous ne les soutenons plus lorsqu’ils triplent. Un lycée technique est ouvert, mais sans professeur, ils refusent de suivre le peu d’apprentissage existant sur Toma, ils leur reste pour les plus sportifs les concours, police, armée et douane.

Le taux d’alphabétisation augmentant au Burkina –Faso en école primaire, les infrastructures en secondaire ne suivant pas, manque de professeurs, professeurs mal payés, le barrage parait se faire par les examens.

Nous avions comme projet pour l’année 2016/17

Améliorer la régularité des courriers entre les enfants et les parrains, surtout, lorsque les parrainés deviennent étudiants. Faciliter la possession d’un téléphone, les encourager à avoir une adresse mail Les courriers des enfants restant à Toma, fonctionne mieux depuis qu’Achille incite les enfants à écrire.

Nos relations avec l’équipe sur place à TOMA s’est améliorées depuis que nous avons un relais fiable internet. Espérons que Joséphine FORO aura dans l’année pu s’équiper de matériel lui permettant de scanner ou numériser.

Projets 2017/18

Maintien du soutien pour les CM1 et CM2

Nous essayons de faire des actions au profit de l’association afin de nous permettre d’aider nos accueillants à Toma Sacré Cœur pour faire quelques travaux  indispensables aux logements que nous louons et qui se dégradent d’années en années et dans lequel, nous pourrions organiser notre soutien scolaire.

Devant la grande motivation des enseignants nous voudrions remettre en fonctionnement le jardin d’école à l’École Nord pour lequel, nous cherchons des subventions.

Un appel est lancé à de généreux donateurs ou des responsables d’associations pouvant organiser des actions au profit de l’association de Parrainage.

À savoir : retenez la date du dimanche 3 juin 2018 pour participer ou nous aider à organiser la journée solidaire à Gazax-Baccarisse au profit de l’association.

Nous voudrions étoffer le conseil d’administration de l’association donc appel est lancé à toutes les bonnes volontés.

Association Loi du 1er Juillet 1901.    Récipissé,n° 402
   Déclaration de création au JO du 5 Août 2006

ONG au Burkina Faso:  BP 110 TOMA  Province du Nayala

Siège social: 17, rue du bataillon de l'Armagnac - 32000  AUCH